dimanche 9 avril 2017

Tatiana Henius, finaliste au The Voice" en alsacien


Photo J.A.S.
L’Office pour la Langue et la Culture d’Alsace (OLCA) et France Bleu Elsass  a organisé en novembre dernier, le concours de chansons «d’Stìmme». 40 candidats avaient été retenus.  Suite à une première sélection d’un jury d’artistes et de professionnels, dix chanteurs amateurs ou semi-amateurs ont pu enregistrer leur chanson dans les studios de France Bleu Elsass accompagnés par Matskat et ses musiciens. Diffusées sur France Bleu Alsace et Elsass, près de 3 200 auditeurs ont participé au vote en allant sur le site www.francebleuelsass.fr .Les quatre gagnants sont Tatiana Hénius, Maxime Kuhm, Gaël Sieffert, Lucie et Valentin Zaeppfel.  Tatiana avait interprété d’une manière magistrale "Armstrong" de Claude Nougaro, textes revisités en dialecte par Bernard Herrbach. Le gagnant sera désigné lors d’un concert organisé au Tanzmatten à Sélestat, le 10 juin 2017. Le grand gagnant du concours aura la chance d’enregistrer un album qui sera tiré à 500 exemplaires.

Défendre le patrimoine culturel local
 Tatiana Henius   a passé toute sa jeunesse Volmunster, après avoir passé au Lycée Hoche à Landau, au Lycée hôtelier Alexandre Dumas, elle a étudié l’art à l’université de Strasbourg. après avoir été guide accompagnatrice touristique, directrice d’Alsace Pauli elle se lance dans la restauration au Moulin d’Eschviller et actuellement à la Ferme-auberge du Hungerplatz à Barr. Elle est fière de chanter en alsacien pour préserver le dialecte alsacien et le le Platt lorrain qu’elle affectionne tout particulièrement et qui malheureusement se perd avec les nouvelles générations. Par ces petites actions culturelles ou artistiques en dialecte, elle compte mettre sa pierre à la sauvegarde du patrimoine culturel de l’Alsace-Moselle. Elle  adore chanter en Platt au Bitcherland où elle a passé toute son enfance.

Joseph Antoine Sprunck